Jean Moulin

 

Comment un élève très moyen du nom de Jean Pierre Moulin est-il devenu préfet d’Eure-et-Loir ? Pourquoi, dès le début la Seconde Guerre mondiale, ce préfet a t’il refusé l’autorité des dirigeants de la France au point de devenir un héros de la Résistance ? Et d’ailleurs, que signifiait « résister » à cette époque ? Comment, par ses actions, Jean Moulin s’est-il démarqué des autres résistants ?

Pour trouver les réponses à ces questions, l’association H²O vous propose de suivre pas à pas le parcours de Jean Moulin, incontestable symbole la Résistance de la Seconde Guerre mondiale.

Retour catalogue

Marie Marvingt

Le « Chicago Tribune » avait rendu un hommage appuyé à cette Française, affirmant qu’il s’agissait de « la femme la plus extraordinaire depuis Jeanne d’Arc ».

Tout au long de sa vie, cette Lorraine a collectionné dans les journaux les plus incroyables qualificatifs : « la reine de l’air », « la fiancée du danger », « Marie casse-cou ».

Elle est aussi considérée comme la Française la plus médaillée de l’histoire avec 34 récompenses dans des domaines les plus divers.

Retour catalogue

Animaux dans la grande guerre

Quand on parle des animaux dans la Grande Guerre on pense bien sûr, aux chevaux ou aux chiens peut-être, et pourtant !

Il y a beaucoup à dire en évoquant les bêtes de somme autant que les compagnons fidèles des soldats, que furent : les ânes, les pigeons voyageurs, mais aussi, les éléphants, les chameaux, les rats, les lucioles…

C’est une histoire bien souvent fort méconnue de tous que nous sommes prêts à vous raconter.

 

Retour catalogue

Guynemer

 

Un soir d’été 1911, il n’avait pas encore quinze ans, Guynemer vit passer un avion qui volait très bas. Minute d’extase !

Dès lors, chaque jour, il parlait d’aviation.

Il est devenu l’un des plus célèbres pilotes de guerre français de la première Première Guerre mondiale.

Capitaine dans l’aviation française, il remporte 53 victoires homologuées, il est mort au combat en 1917.

 

Retour catalogue

 

Le Baron Rouge

Manfred Von Richthofen ! Une légende de l’aviation allemande, adversaire redouté des « as » de l’aviation française, 80 victoires. Il était capitaine de la cavalerie car l’armée de l’air n’existait pas encore.

C’est le 22 avril 1918 qu’il trouve la mort, il avait 25 ans ! Ce sont les pilotes qu’il a si souvent combattus, qui le portent en respect à sa dernière demeure, au cimetière de Bertangles, en France, sous une salve d’honneur.

C’est le récit d’une histoire hors du commun qui vous est proposé.

Retour catalogue